L’équilibre global à l’aide de plantes médicinales

 

Publié le 24 février 2014  
La Grandbasiloise Chantal Beaulieu, nutritionniste et herboriste-thérapeute accréditée, donnera une conférence à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Conférence à la bibliothèque Roland-LeBlanc

Une conférence, en compagnie de la nutritionniste et herboriste-thérapeute accréditée Chantal Beaulieu, se déroulera à la bibliothèque municipale Roland-LeBlanc le jeudi 27 février, à 19 h 30. La Granbasiloise proposera notamment des solutions pour ramener l’équilibre du corps.

« La conférence aura pour but de donner des outils efficaces aux gens afin de réintégrer un mieux-être à l’aide de produits de la nature, faciles d’utilisation et en harmonie avec l’écologie du corps », mentionne Chantal Beaulieu, jointe par le Journal de Saint-Basile.

La conférence, d’une durée de 90 minutes, offrira aussi au public la chance de poser des questions à la conférencière. Une dégustation de plantes adaptogènes et de tisanes sera aussi au menu de la soirée.

Selon madame Beaulieu, les plantes médicinales peuvent contrer ou amoindrir les méfaits et autres problématiques de santé de notre société touchée par un mode de vie stressant. « Ces méfaits peuvent avoir un impact majeur sur les systèmes endocrinien, nerveux et immunitaire », souligne l’herboriste.

Pour renverser la tendance accrue aux maladies dégénératives et auto-immunes, la conférencière proposera des solutions afin de ramener l’équilibre. Vous comprendrez comment les plantes apportent un soutien métabolique puissant qui contrecarre les effets néfastes du stress oxydatif et améliore l’état de santé globale.

Il vous sera également enseigné quelques plantes adaptogènes clés afin d’en connaître les propriétés médicinales et savoir comment les utiliser au quotidien. On parle ici de l’astragale et du reishi, un champignon médicinal, ainsi que de l’éleuthérocoque. « Ce sont des plantes adaptogènes, considérées comme des toniques supérieurs. Elles possèdent une grande capacité de retour pour l’équilibre des trois systèmes », de préciser Chantal Beaulieu.

Par amour de la nature

C’est ce que répond Chantal Beaulieu lorsqu’on lui demande pourquoi avoir choisi cette carrière. À l’époque, elle était agronome-nutritionniste. « J’avais ça en moi. La naissance de mes enfants m’a amenée à une ouverture du sens de ma vie. Je me suis donc remis à cet amour grandissant que j’avais pour la nature et j’ai suivi des cours en herboristerie et en médecine douce. Avec ce bagage intéressant, je peux aujourd’hui transmettre mes connaissances lors de conférences, de formations et d’ateliers sur l’utilisation des plantes médicinales. »

Aujourd’hui, Chantal Beaulieu enseigne les plantes médicinales à l’Académie herboliste de Montréal.

À La Guilde des herboristes, elle s’implique en tant que représentante régionale et fait aussi partie du Conseil des sages.

La conférence est gratuite pour tous les membres de la bibliothèque et le nombre de places étant limité, les inscriptions sont obligatoires. Des frais de 5 $ s’appliquent pour les non-membres, sous réserve de places disponibles. Pour plus d’informations, communiquez au 450 461-8000, poste 8500.

Source

 
Posted in Articles de journaux.