Pourquoi ne pas mettre des plantes soignantes dans vos massifs et plates bandes

Chantal Beaulieu Hta., M.Sc., B.Sc..A .
Herboriste-thérapeute accréditée
Info@cbeaulieuherboriste.com

Qui a dit que les plates bandes et les rocailles devaient être constituées que de plantes ornementales qui parfois sont exigeantes à entretenir? Je vous propose aujourd’hui d’ajouter à vos massifs des plantes médicinales qui sauront vous soigner tout en étant des plantes décoratives et faciles d’entretien.
J'ai pensé à vous présenter aujourd’hui la calendule, la camomille allemande et la guimauve. D’autres plantes judicieuses à connaitre suivront dans un article ultérieur.

La calendule (Calendula officinalis)
La calendule est une belle plante décorative qui s’agence bien au devant des massifs situés au soleil. Elle donne de belles fleurs allant du jaune au orangé foncé et cela du mois de juin à septembre.
C’est la fleur qui est soignante, il s’agit simplement de la cueillir lorsqu’elle est totalement épanouie. La fleur de calendule aide à décongestionner la lymphe favorisant ainsi la circulation des fluides lymphatiques responsables, en grande partie, de notre santé immunitaire et de l’évacuation des toxines de nos tissus. Ainsi, les fleurs de calendule peuvent être avantageusement prises en prévention à raison d’une tisane par jour pour accroitre la santé de la peau et renforcir l’immunité. La calendule peut également être utilisée durant une infection virale ou fongique à raison de 5 ou 6 tasses par jour pour combattre la grippe (influenza), la varicelle, la mononucléose, la candidose vaginale ou systémique. Cette fleur est en effet une précieuse antivirale que j’utilise dans mes concentrés liquides ou mes sirops contre la grippe. Cette plante médicinale est aussi très utile pour guérir les dermatoses chroniques tel que l'eczéma.

La camomille allemande (Matricaria recutita)
Cette fleur, de la famille des astéracées, si douce, revêt une puissance thérapeutique capable de soigner les affections des plus diverses, elle convient au bébé comme au vieillard. Elle offre aussi un beau coup d’œil dans les plates bandes offrant de nombreuses fleurs délicates jaunes et blanches telles que de petites marguerites. Lorsque les fleurs sont à maturité, il suffit de les cueillir. Dans mes jardins, je cueille les fleurs de camomille presque tous les jours. De cette façon, les plants donnent beaucoup plus de fleurs !
La camomille favorise un sommeil réparateur, relève les cauchemars, diminue la nervosité, les tensions oculaires et elle calme les maux de tête. C’est l’une des premières à prendre pour combattre le stress, l’impatience et l’irritabilité. Elle apporte calme et alcalinité à tout l’organisme.
De plus, elle est très intéressante pour faciliter la digestion, lutter contre aérophagie, les flatulences après le repas et calme les ulcères d’estomac. Par ses actions antispasmodiques, elle soulage les spasmes particulièrement ceux de l’intestin. Pour les nourrissons, la camomille est tout indiquée pour les coliques.

La guimauve (Althaea officinalis)
La guimauve est la plante émoliente par excellence pour apaiser, soulager et hydrater des conditions d’irritation et de sècheresse. Elle possède une belle affinité avec toutes les muqueuses du corps (les muqueuses de la bouche à l’anus, du système urinaire et pulmonaire), la peau et les gencives. Elle convient dans les cas de : bouche sèche, toux irritante, mal de gorge, voie irritée ou rauque, irritation de la vessie tel les cystites chroniques. Elle apporte sa douceur à toute les muqueuses.
La guimauve hydrate tout le tractus digestif et apaise le surplus d’acidité de l’estomac. Elle convient dans les cas de poussées dentaires, de reflux gastriques, hyperacidité gastrique, d’ulcères et de constipation même chronique.
Chez l’enfant qui fait ses dents, la mastication des racines de guimauve aide les gencives à percer, favorise la cicatrisation et apaise l’acidité de la digestion souvent associée à la poussée dentaire.
Toutes les parties de la plante, que ce soit la racine, les feuilles ou les fleurs; ont des propriétés émolientes. Toutefois, la racine par son contenu élevé en mucilage est plus puissante. On récolte une partie des racines à l’automne, cela n’amoindrit pas la santé du plant et nous profitons de ses bienfaits. Il suffit de faire mijoter les racines dans l’eau à frémissement durant 20 minutes et de boire la boisson onctueuse, c’est la médecine de la douceur.

____________

Voici des photos prises de mon jardin ‘’HerbedeVie’’pour agrémenter l’article :
1) Calendule (Calendula officinalis)
2) Camomille (Matricaria recutita)
3) Plant de guimauve (Althaea officinalis)
4) Racines de guimauve fraichement récoltées

Copie de IMG_0121

Calendule

5b-Les plantes au service du systeme nerveux

Camomille

14-IMG_4155_1024

Racines de guimauve

 
Posted in Articles de journaux, Les astuces de votre herboriste.